Thérapie familiale/Systémique

La famille paraît comme un système vivant, organisé, adaptable – plus ou moins ouvert – où tous les membres sont en interrelation constante, mais aussi en relation avec l’extérieur.

La thérapie familiale présente une approche systémique (relative à un système dans son ensemble), un traitement psychothérapeutique qui étudie dans un premier temps la communication et les modes d’interaction que l’on « est » dans une famille.

En prenant conscience de ces modes de communication, il est possible de proposer d’améliorer les relations dans la famille en travaillant sur une approche non pas individuelle, mais du groupe tout entier.

Par exemple, si l’état d’un malade dans une famille s’améliore, cela a des répercutions sur l’état général de cette famille. L’homéostasie familiale est la régulation qui permet au système de préserver son équilibre, sa survie dans un environnement qui change.

Il est intéressant de prendre en compte la notion de circularité, de multicausalité. Il est possible ainsi d’observer plusieurs concepts en thérapie familiale systémique :

La communication paradoxale : dans la communication d’une famille, les relations se font parfois sous le mode d’injonctions contradictoires émotionnellement pénibles, qui se produisent lorsque deux contraintes (ou plus) incompatibles entre elles contiennent chacune l’interdiction de l’autre, ce qui rend la situation a priori insoluble : aucune réponse satisfaisante n’est possible, par exemple : « sois un grand mon petit ! »; ou les parents exigent chacun un lien exclusif de la part d’un enfant, ce qui le soumet à deux demandes oppressantes qui se contrarient.

Le patient désigné : une des personnes de la famille est identifiée comme « malade », fragile et devient porteur de la symptomatologie du groupe. C’est l’homéostasie du système au dépend du malade.

La transmission entre générations : Si un dysfonctionnement perdure sur trois générations, il peut apparaître une psychose chez un des membres de la famille.

La thérapie systémique ou interactionnelle est souvent utilisée en thérapie familiale. 

Cette approche considère que le problème d’une personne peut résulter de l’interaction avec l’entourage. Un problème commun à la famille ou à un groupe est défini et des solutions conciliant au mieux les attentes de chacun sont recherchées.

Dessin 3

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s